Je suis né avec un sévère handicap et je sers Dieu

par Sandrine

Quand vous voyez cet heureux homme qu’est-ce que vous vous dites en vous-même ? Quand on vous raconte qu’il est converti, chrétien et qu’il prêche l’évangile ? Qu’il se déplace parmi les nations pour annoncer les bienfaits de Dieu ?

Je vous avoue que la première fois que je l’ai entendu et vu parler de son histoire, j’en ai été littéralement stupéfaite! Et je pensais à moi qui malgré mon état dit « bien-portante », supportait assez mal ne serait-ce qu’un petit bobo (#teamdouillets, que je viens de quitter sur le champ), Et à tous les complexes que l’on développe, pour un oui ou pour non,  un bouton sur le visage, un nez trop long, des mollets trop musclés, trop grande , trop petite, trop gros… Constamment insatisfaits…
Regardez le sourire et la tranquillité sur le visage de Nick, ne vous donne t-il pas là envie de réévaluer votre condition ?

la famille de Nick , sa femme et ses 04 enfants

Né sans membres inférieurs et supérieurs, Nick aurait eu des raisons irréfutables selon le commun des mortels de renier Dieu puisque s’estimant lésé mais il le refusa.

Le 4 décembre 1982, en Australie, une famille de pasteurs découvre avec horreur que leur premier fils est né sans bras et sans jambes. Imaginez-vous une seconde l’effroi ? Celui des parents, des amis, de l’église ; les médecins n’ayant à les soulager d’aucune réponse médicale. Pourquoi ?  Comment ?

Nick grandit en étant dans l’incapacité de faire confiance, ni à lui-même encore moins à Dieu. Il était différent trop différent.  Qu’est-ce qu’il allait bien pouvoir faire sur terre ? Se demandait-il en permanence.

Souvent martyrisé à l’école, la vie du petit Nicholas James est tellement remplie d’épreuves qu’il envisage de se suicider nous raconte t-il ; à l’âge de huit ans, en se laissant mourir par noyade. Nick voulait quitter ce monde qui ne lui ressemblait pas mais il sorti de cet épisode fort heureusement. Puis un jour, sa mère lui montra un article paru sur un homme sévèrement handicapé et lui annonça « Nick, Dieu va t’utiliser, je ne sais où ni comment mais je sais qu’il va le faire ». 

À cet instant, de nouvelles graines commencèrent à germer dans son cœur. Un tournant dans son existence.

La leçon de vie, il la transmet avec simplicité. « J’ai découvert que Dieu pouvait guérir sans changer les circonstances et j’ai donné ma vie à Jésus à 15 ans en lisant Jean 9 ». Dans ce passage, il est question d’un homme aveugle de naissance et lorsqu’on lui posa la question sur la raison de ce handicap, Jésus répondit que c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui.

« Je crois que c’est Dieu qui m’a insufflé la vie et la foi, cette foi est venue sur moi, cette paix est venue sur moi ».

Il repondit à sa mission en voyageant dans le monde entier pour s’adresser à des congrégations chrétiennes, des écoles et des rencontres d’entreprises. Il a à parlé à des millions de personnes à ce jour, chrétiennes comme non chrétiennes.

Ainsi, à 37 ans, à l’instar de ses parents qui servent toujours ardemment le Seigneur, Nick Vujicic est prédicateur, conseiller, directeur d’un organisme à but non lucratif qu’il a fondé pour accompagner les personnes en situation de handicap: « Life Without Limbs » littéralement « Vie sans membres ».

Vous aimerez aussi

2 commentaires

Edwige Edna 1 septembre 2020 - 9:20

c’est un témoignage puissant . De nos jours on se fatigue tellement vite. Que Dieu nous aide .

Répondre
Sandrine
Sandrine 1 septembre 2020 - 9:30

Oui face aux épreuves de la vie! courage

Répondre

Laissez un commentaire